Forum Eerste Wereldoorlog Forum Index Forum Eerste Wereldoorlog
Hét WO1-forum voor Nederland en Vlaanderen
 
 FAQFAQ   ZoekenZoeken   GebruikerslijstGebruikerslijst   WikiWiki   RegistreerRegistreer 
 ProfielProfiel   Log in om je privé berichten te bekijkenLog in om je privé berichten te bekijken   InloggenInloggen   Actieve TopicsActieve Topics 

Une visite guidée pour le plaisir à Notre-Dame de Lorette

 
Plaats nieuw bericht   Plaats Reactie    Forum Eerste Wereldoorlog Forum Index -> International discussions Actieve Topics
Vorige onderwerp :: Volgende onderwerp  
Auteur Bericht
Yvonne
Admin


Geregistreerd op: 2-2-2005
Berichten: 45628

BerichtGeplaatst: 11 Aug 2010 21:13    Onderwerp: Une visite guidée pour le plaisir à Notre-Dame de Lorette Reageer met quote

Une visite guidée pour le plaisir à Notre-Dame de Lorette

Pour tout visiteur, même virtuel, passer par Lorette est un acte incontournable. Il faut donc s'arrêter en ce lieu, chargé d'histoire.

Nous nous arrêterons devant l'entrée, sur le petit parking qui se dore au soleil. Du côté Nord, l'imposante basilique et le phare-lanterne au milieu du champ des tombes sont les éléments qui s'imposent. Au Sud, c'est tout le panorama d'Artois qui se décrypte.


> Le cimetière national La basilique de style néo-byzantin de Louis-Marie Cordonnier est massive, toute de béton armé, avec une certaine facture. Faite pour les commémorations catholiques du souvenir des morts de la Guerre 14-18, elle est toujours fréquentée et propose une messe chaque dimanche. Elle est encore au centre de la neuvaine de septembre, pour la Nativité, un moment de réflexion et de foi. La colline, dominant le pays minier fut âprement défendue par les Allemands et attaquée par les Français d'octobre 1914 à septembre 1915. Un autel extérieur pour les messes en plein air ne sert plus que de décorum.

La tour-lanterne a été inaugurée en 1915 par la Maréchal Pétain pour veiller sur le champ de 19 000 croix. Des ossuaires recueillent les restes épars de nombreux soldats que l'on n'a jamais pu identifier.

> Les chapelles de Notre-Dame de Lorette. En dehors de son importance stratégique pour le bassin minier, la colline avait déjà une histoire. Jusqu'en 1727, rien ne distinguait cette colline des autres collines d'Artois. Dans un premier temps, il fallut la guérison d'un Ablainois, Florent Guilbert pour y construire un modeste oratoire de retour de Loretto en Italie. Nos campagnes et nos collines ne manquent pas de ces modestes chapelles et celle-ci ne différait que peu des autres. Dans un second temps, il fallut l'obstination d'un curé d'Ablain, Victrice Pingrenon, pour y développer un pèlerinage vers 1870. Le succès de son pèlerinage l'amena à obtenir le droit d'élever une chapelle à la place de l'oratoire, puis à faire dire des messes dans cette chapelle qui ne pouvait, à cette époque quand même ne contenir que quelques dizaines de personnes. Il reste de cette chapelle une plaque historique à l'entrée du cimetière national qu'il faut découvrir sous les tilleuls, dans une ombre discrète.

Un panorama unique

Lorsque l'on fait face au Sud, le panorama de l'Artois se révèle. Les tours de l'ancienne abbaye du Mont Saint-Eloi déchirent le ciel. Autre monument historique, l'abbaye n'a pas été reconstruite après la Grande Guerre, à l'instar de l'église d'Ablain. Elle reste un signal dur la ligne d'horizon et un témoignage de la folie des hommes. La ville d'Arras est bien visible des hauteurs avec ses tours d'habitation, ses flèches d'église, ses bosquets d'arbres de parcs. Limitant aussi la perspective, la colline vers Givenchy a été un haut lieu des combats de 1915, elle est maintenant griffée par le sillon de l'autoroute, contrainte des temps modernes. Plus près, les villages de Carency et Souchez entourent Ablain niché dans son écrin de verdure. Plus à l'Est, le bassin minier est un incontournable et montre ses terrils dressés par l'homme vers le ciel et ses chevalements anciens et modernes qui subsistent pour une autre histoire, industrielle, celle là. Les hommes sont partout et leurs habitations, leurs outils de travail, leurs constructions marquent le paysage et s'insèrent dans une nature qui les baigne. • YVES CATEZ (CLP)


(c)http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Autour_de_Lens/Lievin_et_Alentours/2010/08/09/article_une-visite-guidee-pour-le-plaisir-a-notr.shtml
_________________
Met hart en ziel
De enige echte

https://twitter.com/ForumWO1
Naar boven
Bekijk gebruikers profiel Stuur privé bericht Verstuur mail Bekijk de homepage
Berichten van afgelopen:   
Plaats nieuw bericht   Plaats Reactie    Forum Eerste Wereldoorlog Forum Index -> International discussions Tijden zijn in GMT + 1 uur
Pagina 1 van 1

 
Ga naar:  
Je mag geen nieuwe onderwerpen plaatsen
Je mag geen reacties plaatsen
Je mag je berichten niet bewerken
Je mag je berichten niet verwijderen
Ja mag niet stemmen in polls


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group